4c1c806_94729-3210345.jpg

Contre les géants Deliveroo ou Uber Eats, des livreurs en liberté

A Amiens, Antoine Hosin et ses associés ont créé BeeFast, leur propre plate-forme. Une façon pour eux de s’émanciper des cadences infernales imposées par les multinationales. Partout, des initiatives similaires fleurissent.

À Amiens, une coopérative de livreurs à vélo offre une alternative écologique et éthique aux plateformes américaines

Par Elise Ramirez

Tous les mois, Antoine, Amiénois de 23 ans, parcourt 1200 km sur son vélo de route pour livrer colis et repas commandés aux restaurants de la ville ou par des clients directement sur le site Beefast.fr. Aujourd'hui, il livre les courses commandées par des particuliers sur le site d'un hypermarché.

Coursier-vélo-cago-amiens
dsc07561.jpg

Le livreur qui ne compte pas pour Uber

Par Antoine Caux

Antoine Hosin, 23 ans, longiligne comme un coureur flamand.
 Cet ex-coursier d’une célèbre plateforme lance sa coopérative de livraison à vélo. Une alternative éthique qui s’adapte à tous les commerces. 

Boom des livraisons à domicile à Amiens: Uber Eats, Deliveroo ou coursiers locaux?

La crise sanitaire et le couvre-feu ont boosté le marché de la livraison de repas. Face aux mastodontes, les coursiers locaux jouent la carte de l’image.

dsc07485.jpg
BeeFast-44.jpg

BEEFAST, LES LIVREURS AMIÉNOIS À VÉLO

Au printemps dernier, BeeFast est lancée par trois Amiénois. Une activité qui allie le vélo et la livraison pour des particuliers comme des entreprises. L’objectif est de modifier les habitudes de transport pour privilégier la mobilité douce surtout en centre-ville.

BeeFast tente une échappée dans le monde des coursiers à vélos

Parce qu’ils estimaient que leurs conditions de travail au sein des grandes plateformes se dégradaient chaque année davantage, trois jeunes Amiénois, déjà auto-entrepreneurs, ont eu une idée peu folle : créer leur propre entreprise de livraison à vélo, voulue "écologique et solidaire"

BeeFast Juillet 21-9.jpg